fbpx

11 ANS D’EXPÉRIENCE EN ÉCO-CONSTRUCTION

Construire l’autonomie de demain

Tél : 04 43 36 18 24 – 06 72 43 35 08

 

 

Sommaire

Le prix d'une maison bioclimatique

Prix d'une maison neuve bioclimatique

Mon Habitat Positif considère qu’il est possible de construire des maisons bioclimatiques et écologiques à des coûts abordables.

Les matériaux que nous utilisons et leurs mises en œuvre impliquent forcément un surcoût par rapport à un bâtiment classique et le traditionnel complexe parpaing béton / laine de verre / fermette / plaque de plâtre.

Ce surcoût peut largement être compensé en prenant en compte les gains apportés qui sont la durabilité, le confort, les qualités sanitaires et les économies d’énergies hiver comme été. Nous dépensons plus sur « l’enveloppe » et moins sur les systèmes de chauffage ou de climatisation.

Voir nos témoignages >>>

Rentabilité et économies d'énergie

Sur les économies d’énergies, toutes les maisons répondant à la RT2012 ne se valent pas !

De plus, la RT2012, bien qu’elle soit une avancée indéniable, n’est pas une finalité mais, le minimum que l’on est en droit d’exiger quant on fait construire.

Pour ceux qui trouvent quelle est trop contraignante thermiquement, nous répondons que pour nous, elle trop souple et que les contrôles devraient être systématiques (ils sont extrêmement rares).

Voir la consommation de nos maisons pour l’hiver 2018/2019 >>>

Qu’est-ce qu’un coût raisonnable ?

Pour nous, un prix de maison bioclimatique raisonnable c’est un tarif qui permettra de vous loger dans :
– une maison au confort optimum (isolation phonique, isolation thermique toute l’année, parois « respirantes », apports solaires,…) ;
– une maison économe qui consomme très peu d’énergie (maison bbc, maison bioclimatique, maison passive,…) ;
une maison durable qui demande peu d’entretien (matériaux de qualité, mise en œuvre soignée,…) ;

Le facteur temps et le retour sur investissement est fondamental mais, rarement pris en compte lors de l’achat.

Une maison << basse énergie >> ne verra pas sa valeur immobilière impactée par :
– l’augmentation du prix des énergies et des matériaux ;
– l’évolution continuelle, et à la hausse des réglementations thermiques ;
– la lisibilité maintenant obligatoire des performances des bâtiments lors de la vente.

L’évolution du coût du poste de chauffage est également oublié lors d’un choix d’acquisition. Pourtant, le temps de l’énergie bon marché est bientôt achevé. De 2005 à 2035, l’augmentation annuelle du coût de énergie devrait varier de 6% à 10% par an ! Les parlementaires Français ont annoncé une augmentation de 50% du coût de l’électricité d’ici à 2025 (la première version de cette article a été écrit en 2012. Il est plus que jamais d’actualité).

 Voici une illustration de cette augmentation, tiré du livre de référence “la conception bioclimatique” (de J.P. Oliva et S. Courgey).

Évolution d’une facture de chauffage sur la période 2005/2035

Facture de chauffage Scénario 1        Scénario 2        Scénario 3
                                          (1.5%)                  (3%)                   (6%)
En 2005                              1000                  1000                   1000
En 2010                              1077                  1159                   1338
En 2015                              1161                  1344                   1791
En 2020                              1250                  1558                   2397
En 2025                              1347                  1806                   3207
En 2030                              1444                  2094                   4292
En 2035                              1536                  2427                   5743

Ce tableau montre qu’une facture de chauffage moyenne pour un logement de 100 à 120m² (1000 euros en 2005) représentera, en euros constants et selon l’évolution du prix de l’énergie (1.5%, 3% ou 6%) :
– en 2020, annuellement 1250 euros, 1558 euros ou 2397 euros ;
– en 2035, annuellement 1536 euros, 2427 euros ou 5743 euros.
Ce qui sur 30 ans nous ferra donc, en partant d’une facture en 2005 de 1000 euros par an :
– Scénario 1 (1.5% d’augmentation) = 37 998 euros ;
– Scénario 2 (3% d’augmentation) = 49 003 euros ;
– Scénario 3, le plus probable (6% d’augmentation) = 83 802 euros ; Ce scénario est largement confirmé. Cette article ayant été rédigé en 2005, on peut affirmer aujourd’hui que nous serons même bien au dessus de 6% par an d’ici 2035.

Ce tableau démontre que les bâtiments énergivores (99% des maisons sur le sol Français, source ADEME) pourront coûter très cher à leurs occupants.

Il sera indispensable d’améliorer les performances thermiques de ces bâtiments ce qui impliquera des coûts très importants.


La valeur locative (ou à la vente) des biens mal isolés va sans aucun doute chuter.

Les économies liés au choix du mode de chauffage

Dernier poste à prendre en compte, le système de chauffage.

Sur les maisons Mon Habitat Positif les besoins en chauffage sont très faibles, voir nul. Bien souvent, un poêle à granules permet de chauffer toute la maison. Si vous opter pour le chauffage solaire, vos dépenses seront inexistantes.

Les économies réalisées par rapport à un chauffage central sont très importantes à l’achat comme à l’entretien. Pour exemple, une pompe à chaleur consomme en général peu d’énergie mais coute entre 150 à 200 euros d’entretien par an, 15 000 euros en moyenne à l’installation (avec plancher chauffant) et a une durée de vie moyenne de 10 ans à 15 ans ! Le retour sur investissement avec nos maisons est inexistant.

 

Pour conclure, le coût d’une maison basse consommation bioclimatique écologique sera plus économique sur le moyen terme et surtout beaucoup plus agréable à vivre ! Le coût d’une maison passive labélisée sera beaucoup plus difficile à rentabiliser sur du moyen terme (20 à 30 ans). La maison passive en Auvergne est pour nous un pari incertain sur l’avenir à court ou moyen terme.

 

Le prix de votre maison bioclimatique sera directement lié aux prestations qui peuvent être très variées. Notre souhait est de vous laisser libre de choisir plutôt que de choisir pour vous ce qui implique un certain engagement de votre part mais, pour un résultat à votre image !

Le prix moyen au m² pour un logement neuf Mon Habitat Positif varient entre 1500 à 1800 euros TTC selon le terrain, la pente, l’orientation, les performances choisies (du bbc + au passif), la surface habitable, la compacité et les équipements.

Un maison de 110 m² pourra se prévoir à partir de 165 mille euros pour notre concept à cout maitrisés, voir les détails >>>

 

Pour en savoir plus sur les prix et les différences entre une maison écologique et conventionnelle, vous pouvez suivre ce lien qui décrit en détails tous les postes : COMPARATIF entre une maison BIO et conventionnelle

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Ici, on construit et rénove

ÉCO-RESPONSABLE

On vous garantit

Vous souhaitez échanger en direct avec nous ? Avec plaisir !
Toutes les demandes sont traitées en moins de 30 minutes !