fbpx

10 ANS D’EXPÉRIENCE EN ÉCO-CONSTRUCTION

Construire l’autonomie de demain

Tél : 04 43 36 18 24

Sommaire

Qu'est ce qu'une maison écologique ?

Une maison écologique, c’est comme une troisième peau. C’est un sanctuaire. Le dernier rempart entre vous et les agressions extérieures. 

Elle doit pouvoir vous protéger des produits nocifs, des ondes et de toutes sortes de pollutions. Des pollutions qui peuvent venir de l’intérieur et dans ce cas, la maison doit pouvoir les évacuer. 

Construire une maison écologique, c’est  une démarche, un engagement et la croyance que nous pouvons vivre différemment. 

Une maison écologique ne se conçois qu’avec une vision globale. Il faut effectuer une analyse de son mode de vie, son travail, sa famille, ses transports, ses besoins réels en espace… Il s’agit de revenir aux choses essentiels qui permettent un épanouissement dans la simplicité.

Les matériaux d’origines naturelles

La construction d’une maison écologique, en Auvergne ou ailleurs, c’est d’abord des matériaux naturels, sains et durables. 

Ces matériaux doivent être largement privilégiés pour toutes les constructions écologiques. Ils seront choisis avec soins pour leurs innocuités pour l’homme, les animaux et leurs impacts sur l’environnement. On s’attachera à sélectionner des produits qui n’utilisent peu ou pas de colles, de COV, de formaldéhyde, de poussières invasives…  

Par exemple, Mon Habitat Positif n’utilise pas de PVC (Polychlorure de vinyle) pour toutes ses menuiseries. Ce matériau dégage des vapeurs toxiques dès qu’il est en contact avec la chaleur et donc le soleil ! C’est un perturbateur endocrinien avéré et il est extrêmement toxique lorsqu’il brule. Pour ceux qui ne sont pas encore convaincu de son impact sur la santé humaine, vous pouvez suivre ce lien >>> 

Nous n’utilisons pas (et déconseillons) laine de verre, laine de roche, polystyrène, polyuréthane et tous autres matériaux qui sont potentiellement dangereux ou sur lesquels nous avons de sérieux doutes.  

La pollution de l’air intérieur

Elle augmente sournoisement de façon continue et exponentielle depuis une cinquantaine d’année.  

C’est un véritable fléau pour notre santé et la nouvelle RT2012 risque encore d’aggraver la situation. En effet, construire des maisons étanches c’est bien mais, des maisons saines c’est mieux. La perspirance et l’innocuité des matériaux, la qualité de la VMC, la qualité des appareils de combustion, la ventilation naturelle, les produits ménagers…tous ces points sont à surveiller. Il faut également éviter à tous prix de fumer dans votre maison. Certains matériaux ont la capacité de purifier l’air. 

Nous sommes extrêmement attentifs à tous ces points et vous proposons des solutions. Par exemple, nous n’installons que des VMC haute performance avec gaine semi-rigide de qualité alimentaire. Les filtres utilisés pour l’air extrait à l’extérieur peuvent être de différents types selon l’environnement et vos besoins. Il existe des filtres anti-pollen pour personnes allergiques, asthmatiques ou sensibles aux attaques de la sphère ORL. Vous pouvez également installer des filtres anti-virus. 

 

Vous pourrez en savoir plus en : 

– vous procurant le livre de Diane Di Nota, La pollution de l’air intérieur  

– à la lecture rapide du guide l’ OQAI (Observatoire de la qualité de l’air) peut être instructive. 

– en visionnant le reportage diffusé sur ARTE « les allergies liés à la pollution de l’air intérieur » >>> 

– en visionnant la vidéo de Dr. DEOUX, spécialiste en qualité de l’air intérieur >>> 

 

Les principaux polluants sont : acariens, aldéhydes (particules irritantes pour les voies aériennes), allergènes d’animaux domestiques ou insectes, amiante, champs électromagnétiques, composés organiques volatils (COV), endotoxines, fibres minérales artificielles, fumée de tabac environnementale, humidité, légionnelles, moisissures, monoxyde de carbone (CO), oxydes d’azote (NOx), ozone, particules, pesticides, plomb, radon. Parmi les ingrédients de ce cocktail invisible : acariens, aldéhydes (particules irritantes pour les voies aériennes), allergènes d’animaux domestiques ou insectes, amiante, champs électromagnétiques, composés organiques volatils (COV), endotoxines, fibres minérales artificielles, fumée de tabac environnementale, humidité, légionnelles, moisissures, monoxyde de carbone (CO), oxydes d’azote (NOx), ozone, particules, pesticides, plomb, radon.  

Les champs électromagnétiques

Pour les gaines électriques, les ondes sont maîtrisées par blindage, dans les pièces sensibles, surtout dans les parties à ossatures bois particulièrement conductrices. Nous réagissons tous différemment aux perturbations électromagnétiques ou ondes diverses. Comme pour la plupart des pollutions se sont les personnes fragiles qui sont les plus touchées et surtout les enfants. On veillera donc à éviter le passage de gaines électriques aux têtes de lits. Privilégier les réseaux filaires plutôt que le wifi, ne pas dormir avec son portable…sont des consignes de bon sens. Pour les personnes sensibles, des matériaux existent pour limiter les perturbations. Pour en savoir plus sur les effets des ondes, voir le site de robin des toits .  

Nous n’installons pas de climatiseur qui transforme les ions négatifs en ions positifs et considérons qu’installer une climatisation en Auvergne est une hérésie (et un sérieux déficit de conception).  

Nous sommes des adeptes du principe de précaution raisonné, à savoir, dans le doute et en concertation avec vous, nous prenons les mesures nécessaires pour garantir la meilleure qualité de l’air possible et sur du long terme, dans votre maison. 

confort habitat bio

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Ici, on construit et rénove

ÉCO-RESPONSABLE

On vous garantit

Vous souhaitez échanger en direct avec nous ? Avec plaisir !
Toutes les demandes sont traitées en moins de 30 minutes !