fbpx

11 ANS D’EXPÉRIENCE EN ÉCO-CONSTRUCTION

Construire l’autonomie de demain

Tél : 04 43 36 18 24 – 06 72 43 35 08

 

 

Sommaire

Comment être autonome en chauffage

Un chauffage gratuit

Il est tout à fait possible de chauffer son eau sanitaire et de produire de la chaleur pour se chauffer, gratuitement.

Enfin, pour être plus précis, il existe des solutions techniques pour produire de la chaleur gratuite. Il faudra bien sur investir au départ, pour assurer la production.

Il est toujours intéressant d’isoler votre habitat avant de réfléchir à votre mode de chauffage. Mais, dans le cas ou vous ne pourriez pas du tout isoler (maison déjà rénovée, bâtiment classé ou historique, couts excessifs,…), les solutions ci-dessous peuvent être d’excellentes solutions.

En fonction du matériel que vous choisirez, l’investissement de départ  pourra rapidement être rentable. L’entretien et la maintenance de ces systèmes sont faibles voir nul. La consommation est illimitée et gratuite.

Le mur trombe

Nous avons rédigé une page complète sur ce système très performant et sous exploité.

Il s’agit d’un capteur à air intégré à la maison et qui peut être optimisé avec l’inertie qu’on y apporte. Pour faire bref, il peut vous permettre, allié à une bonne isolation, de devenir autonome en chauffage !

Vous aurez tout les détails sur la page mur trombe, son fonctionnement >>>

Le capteur à air, qu'est-ce que c'est ?

Le chauffage solaire direct

Le capteur solaire est un dispositif assez simple. L’air est chauffé dans un caisson vitré. Il est ensuite dirigé vers la pièce que l’on souhaite chauffer, à partir d’un ventilateur ou un thermosiphon. Le fonctionnement est assez similaire à une serre mais, son avantage est qu’il peut chauffer des pièces déportées des façades Sud. De plus, le capteur solaire prend peu de place, sur un toit ou un mur.

La performance d’un capteur à air

Les performances sont liées à :

  • l’orientation et l’inclinaison (plein Sud) ;
  • l’isolation du caisson (type de vitrage et type d’isolant) ;
  • du pouvoir d’absorption de la surface réceptionnant les rayons solaires ;
  • de l’adéquation entre la vitesse de l’air dans le capteur avec la température d’utilisation souhaitée ;

Le chauffage solaire est le système le plus efficace pour produire de la chaleur par rapport à une surface donnée et au regard de l’investissement. Par exemple, on peut produire jusqu’à 5000 kWh de chaleur par an pour 20M² de panneaux solaires. Pour produire la même énergie avec un chauffage au bois, il faudrait 2000 M² de forêt gérer durablement pendant 20 ans !

Source espace Info énergie 63

Le critère géographique

Le chauffage solaire fonctionne dans toute la France. Il est même plus pertinent de l’installer dans le Nord de la France ou la période de chauffage est la plus longue. En automne et au printemps, le soleil étant présent plus longuement dans la journée, il chauffera d’autant plus et permettra d’être presque autonome en chauffage.

Toujours selon l’Ademe, on produira plus de chaleur avec une même installation à Strasbourg que à Marseille.

Autonomie en chauffage

Les panneaux ou capteurs solaires permettent une autonomie en chauffage, si votre maison est parfaitement isolée et étanche

En théorie, le soleil permet une autonomie de 70 à 80 %. Pour le reste, pendant un période très froide, sans soleil, un petit chauffage d’appoint, comme un poêle à bois, doit suffire à vous rendre autonome.

Rentabilité

Les capteurs solaires sont très peu répandus en France et leurs coûts à l’achat et à la pose sont importants. Il faudra compter environ 1000 euros du M² installé. Ils sont donc difficilement rentables si vous ne les fabriquez pas vous-même. Mais, c’est très simple à fabriquer ! 

Vous trouverez une multitude de site qui vous indiquerons la marche à suivre, en voici quelques uns :

Le chauffage solaire

Vous êtes 73% à souhaitez devenir plus autonome en énergie et le chauffage solaire est une vrai solution.

Le chauffage solaire est un système de chauffage alternatif moderne.

Télécharger l’étude de l’ADEME qui compare le chauffage solaire et les autres systèmes de production d’énergies >>>

C’est la seule source d’énergie gratuite, propre, silencieuse et inépuisable !

On peut le comparer, en terme de confort, à n’importe quel système moderne tel qu’une chaudière gaz, une pompe à chaleur ou une chaudière à granules. Mais la comparaison s’arrête là.

Concrètement, un chauffage solaire c’est au minimum 50% d’autonomie pour votre chauffage et votre eau chaude ! et jusqu’à 97% dans certain cas. C’est 20 à 30 fois plus d’économies qu’avec une maison traditionnelle RT2012 et une pompe à chaleur. Ces chiffres sont vérifiables sur site (Mon Habitat Positif a réalisé un certain nombre de ces installations en Auvergne).

Le fonctionnement du chauffage solaire

Le principe est simple. Le soleil chauffe des panneaux solaire thermique, qui chauffent un fluide caloporteur. Ce fluide va ensuite chauffer :

  • le réseau de chauffage central (radiateur ou plancher chauffant) ;
  • un ballon d’eau chaude ;

Le ballon a une fonction d’hydro-accumulation. Il va pouvoir restituer la chaleur accumuler la journée, pendant toute la nuit et, selon la taille du ballon, pendant plusieurs jours sans soleil.

Le chauffage solaire permet un confort comparable aux meilleurs systèmes de chauffage central.

Avec un chauffage solaire vous pourrez :

  • devenir indépendant des fournisseurs d’énergies ;
  • vous préserver d’une panne de chaudière ;
  • ne plus dépendre d’une société de maintenance ;
  • gagner en liberté vis à vis des matières premières ;

Un appoint électrique faible, de 4 à 6 kW est nécessaire pour la sécurité, au cas ou le soleil manquerait pendant plusieurs jours. On pourra remplacer cet appoint électrique par un insert ou poêle à bois bouilleur.

Quelles économies pour un chauffage solaire ?

Pour une maison parfaitement isolée, la  facture de chauffage et d’eau chaude peut ne pas dépasser 20 euros par an ! 

Pour une maison pas du tout isolée, le cout de chauffage sera également négligeable. En effet, il sera juste équivalent aux besoins électriques quand le soleil est absent plusieurs jours. On peut d’ailleurs coupler le chauffage solaire à un insert bois qui de fait, remplacera la chaudière électrique.

Tous les composants du chauffage solaire que Mon Habitat Positif propose est FRANCAIS, fabriqué et conçu dans notre pays, à côté de Chamonix. L’énergie grise est donc limitée au stricte minimum.

Voici le témoignage d’un utilisateur de chauffage solaire : 

Témoignage client Alain – Solisart – budget chauffage/eau chaude : inférieur à 180 euros 

La fenêtre pariétodynamique

Le principe de la fenêtre pariétodynamique est de pré-chauffer l’air entrant dans l’habitat. 

Ce système n’a pas pour vocation de chauffer la maison mais de la garder à température tout en renouvelant l’air vicié. Il n’est donc pas compatible avec une vmc double flux mais une simple flux. Les menuiseries pariétodynamiques fonctionnent parfaitement avec les maisons bioclimatiques.

Comment fonctionne une fenêtre pariétodynamique ?

L’air entrant dans la maison passera par la menuiseries, comme pour un système de ventilation classique simples flux. La différence est que l’air cheminera entre 3 simples vitrages. 

Ce système permet de gagner de l’énergie sur 2 points :

  1. La réduction des pertes de chaleur par les menuiseries. En effet les déperditions sont fortement réduites ;
  2. L’augmentation de l’effet de serre. Le flux d’air permet un meilleur rendement  du chauffage de l’air par le rayonnement solaire ;

La qualité des vitrages seront déterminants sur l’efficacité de l’ensemble. Ce système est un excellent compromis pour ceux qui ne souhaite pas installer de vmc double flux.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Ici, on construit et rénove

ÉCO-RESPONSABLE

On vous garantit

Vous souhaitez échanger en direct avec nous ? Avec plaisir !
Toutes les demandes sont traitées en moins de 30 minutes !