fbpx

10 ANS D’EXPÉRIENCE EN ÉCO-CONSTRUCTION

Construire l’autonomie de demain

Tél : 04 43 36 18 24

Sommaire

Qu'est-ce que l'énergie grise ?

L’énergie grise est l’énergie nécessaire à l’existence d’un matériau.

C’est une énergie perdue pendant la conception, la fabrication et toute la durée de vie du matériau. Nous devons prendre en compte cette énergie pour évaluer précisément le coût d’un matériau et donc le cout réel d’une maison.

Pour une maison avant la mise en place de la RT2012, on estime que l’énergie grise correspond à l’équivalent de 20 ans de sa production de chauffage. A l’époque, les maisons consommaient beaucoup d’énergie. Paradoxalement, plus une maison consomme d’énergie, moins elle mettra de temps à compenser son énergie grise.

Pour une maison conforme à la réglementation RT 2012, il faudra au moins 60 ans pour que la consommation de chauffage soit équivalente à l’énergie grise et il faudra plus de 100 ans pour une maison passive !

D’autre part, un isolant doit permettre d’économiser de l’énergie. Si cet isolant a besoin de plus d’énergie qu’il permet d’économiser en chauffage pendant sa durée de vie, il est théoriquement préférable de s’en passer.

De fait, on réalise donc qu’une réflexion doit avoir lieu entre la qualité thermique des bâtiments et leurs énergies grises. A ma connaissance, cette réflexion n’a jamais lieu (ou presque) sur l’habitat individuelle. Mon Habitat Positif s’emploie à choisir des matériaux à faibles empreintes énergétique.

Les matériaux à faible énergie grise ?

Les matériaux employés pour construire une maison écologique
doivent être choisis avec soins. Ils seront performants bien sûr mais
aussi, durables, nécessitant peu d’entretien, non-polluants, renouvelables et
recyclables. Ils pourront aussi stocker le Co² ou gaz polluants voir assainir
l’air ambiant.

Les matériaux produits et consommés à proximité du chantier seront toujours plus économes en énergie. Les matières synthétiques et produits transformés ont besoin de beaucoup plus d’énergies grises que les matières naturelles.

La durée de vie d’un matériau n’est pas forcément prise en compte dans le calcul de l’énergie grise et elle est fondamentale. Les données ci-dessous ne sont donc que des indications qu’il faudra mettre en perspective avec la durée de vie de chaque matériau. Cette durée de vie est souvent liée aux qualités des matériaux mais aussi, à son stockage, transport, installation et entretien.

Enfin, l’énergie grise, ce n’est pas que les matériaux mais c’est aussi une réflexion sur :

  • Le stockage ;
  • Le transport ;
  • Le choix d’un site adapté ;
  • La compacité et la simplicité du bâtiment ;
  • Le volume et la surface du bâtiment par rapport à son usage ;
  • Les économies d’eau pendant le chantier ;
  • La réduction de la maintenance et des consommables ;
  • La fin de vie du bâtiment ;

L’énergies grises des matériaux de constructions

Métaux et plastiques

 

Polypropylène

7 400

kWh/m3

Pvc

13 000

kWh/m3

Acier

60 000

kWh/m3

Cuivre

140 000

Kwh/m3

Zinc

180 000

kWh/m3

Aluminium

190 000

kWh/m3

Murs

 

Béton cellulaire

200

kWh/m3

Parpaing béton

350

KwH/m3

Brique terre cuite

450

kWh/m3

Béton

500

kWh/m3

Enduit à la chaux

1050

kWh/m3

Brique de terre cuite pleine

1 200

kWh/m3

Béton armé

1 850

kWh/m3

Enduit synthétique (facade)

3 000

kWh/m3

Isolation thermique

 

Botte de paille

00

kWh/m3

Béton terre paille 600kg/m3

18

kWh/m3

Fibre de lin ou coton

30

kWh/m3

Fibre de chanvre (chenevotte)

40

kWh/m3

Ouate de cellulose soufflée

50

kWh/m3

Laine de mouton

55

kWh/m3

Panneau de laine de bois 50kg/m3

58

kWh/m3

Béton de chaux chanvre 450 kg/m3

90

kWh/m3

Ouate de cellulose injectée

98

kWh/m3

Panneau de ouate de cellulose

150

kWh/m3

Laine de roche 25kg/m3

 150

 kWh/m3

Panneau de laine de bois 200kg/m3

219

kWh/m3

Perlite

 230

 kWh/m3

Laine de verre 20kg/m3

 250

 kWh/m3

Argile expansée

300

kWh/m3

Panneau de liège expansé

 450

kWh/m3

Polystyrène expansé

470

kWh/m3

Laine de verre 35kg/m3

470

kWh/m3

Polyester

600

kWh/m3

Polystyrène extrudé type Styrodur

800

kWh/m3

Laine de roche 160kg/m3

1006

kWh/m3

Mousse de polyuréthane

1200

kWh/m3

Verre cellulaire

1300

kWh/m3

Laine de verre 100kg/m3

1344

kWh/m3

 

A la lecture de ces chiffres, on constate évidemment que les matériaux naturels sont moins gourmands en énergies grises mais il y a quelques surprises comme la ouate de cellulose aussi énergivore qu’une laine de roche…

Les métaux et Pvc sont les matériaux de loin les moins vertueux ! On évitera donc des les utiliser en bâtiment (surtout pour les menuiseries).

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Ici, on construit et rénove

ÉCO-RESPONSABLE

On vous garantit

Vous souhaitez échanger en direct avec nous ? Avec plaisir !
Toutes les demandes sont traitées en moins de 30 minutes !