fbpx

11 ANS D’EXPÉRIENCE EN ÉCO-CONSTRUCTION

Construire l’autonomie de demain

Tél : 04 43 36 18 24 – 06 72 43 35 08

 

 

Sommaire

Pourquoi construire une maison compacte ?

La maison compacte est une des clés de l’efficacité énergétique. De la conception à la mise en œuvre, un bâtiment compact sera plus performant et moins couteux pour sa réalisation, son entretien et son chauffage.

Qu'est-ce que la compacité d'une maison ?

La compacité s’est le rapport entre le volume habitable et l’ensemble des surfaces de déperdition.

Les décrochés de façades, les toits enchevêtrés sur plusieurs plans, les formes de maisons en “U” ou en “L”, surtout de plain-pied, seront autant de points faibles au niveau compacité.

A système constructif équivalent, les faiblesses de conception ne pourront être compensés thermiquement que par des surcoûts d’isolations ou d’équipements.

Depuis des décennies, nous pallions ces défauts de conception par l’installations d’équipements de chauffages surdimensionnés par rapport aux températures habituellement relevées sous nos climats.

Cette approche de la construction permet de concevoir à peu près n’importe quel type d’architecture dans n’importe quelle région du monde. Mais, quand le coût des énergies augmente, les contraintes ne sont plus les mêmes…

Pour revenir à des coûts raisonnables de construction, d’entretiens et d’énergies, une architecture compacte est plus adaptée à son environnement.

Comment calculer la compacité d'un bâtiment ?

Le calcul de la compacité d’une maison passe par le calcul du coefficient de forme (Cf). Prenons l’exemple pour un habitat de 100m² avec une hauteur sous plafond de 2.5M :

1/ Pour une maison de plain-pied de 16.66 m x 6 m au sol :

Cf = ((16.66+6+16.66+6)*2.5 + 100 +100)/(100*2.5) = 313.3 / 250 = 1.2532

2/ Pour une maison de plain-pied de 10 m x 10 m au sol :

Cf = ((10+10+10+10)*2.5 + 100 +100)/(100*2.5) = 300 / 250 = 1.2

3/ Pour une maison à étage de 7.07 m x 7.07 m au sol :

Cf = ((7.07+7.07+7.07+7.07)*2.5*2+100)/(100*2.5) = 141.4 / 250 = 0.9656

 

On constate que la maison 1 développe 25% de surface supplémentaire en contact avec l’extérieur. Elle consommera donc beaucoup plus d’énergie pour se chauffer que la maison 3, pour la même surface habitable ! Pourtant, la maison 1 n’est qu’un parallélépipède, en plain-pied. Vous pouvez imaginer les pertes quand il s’agit d’un plein pied en “U” par exemple…

Plus la maison s’approche du cube, plus le coefficient de forme diminue.

Nous pensons qu’il est possible de concevoir de belles maisons, aux formes harmonieuses et modernes avec une compacité performante.

Meilleur est le Cf, moins on utilisera de matériaux et plus la maison aura un bon rapport prix / surfaces / performances (à isolation équivalente).

Pour information c’est la sphère qui a le meilleur Cf avec 0,61. Pour une maison répondant au norme de la certification Passivhaus, la compacité doit être inférieur a 0,75 !

Changement climatique, densité et performances

Plus les températures extérieurs sont extrêmes, plus le design doit rechercher la simplicité.

Le changement climatique implique des amplitudes thermiques de plus en plus importantes par leurs fréquences et leurs densités. Une des solutions pour en limiter les effets sera la compacité des bâtiments mais aussi la densité.

En effet,  les maisons mitoyennes sont beaucoup plus efficaces pour lutter contre les surchauffes d’été ou les froids extremes.

La construction de grands ensembles, de “tours”, ne répond pas aux besoins fondamentaux de chaque individu. Mais le pavillon individuel n’est pas non plus une réponse aux problématiques thermiques. Il n’a rien de rationnel pour optimiser le chauffage ou la fraicheur. 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Ici, on construit et rénove

ÉCO-RESPONSABLE

On vous garantit

Vous souhaitez échanger en direct avec nous ? Avec plaisir !
Toutes les demandes sont traitées en moins de 30 minutes !