fbpx

11 ANS D’EXPÉRIENCE EN ÉCO-CONSTRUCTION

Construire l’autonomie de demain

Tél : 04 43 36 18 24 – 06 72 43 35 08

 

 

Sommaire

Stocker dans une cave ou un cellier

Pourquoi stocker et qu'est-ce que que l'on peut stocker ?

Dans une maison autonome, le stockage de certaines denrées est une continuité logique même pour ceux qui n’ont pas l’âme d’un survivaliste. Et pour stocker, rien de mieux qu’une cave, bien conçue.

Selon sa taille, vous pourrez y stocker suffisamment de nourriture pour être autonome plusieurs semaines ou voir plusieurs mois.

Vous pourrez stocker bien sur du vin mais aussi des conserves, des bocaux que vous aurez vous même préparés ou encore des pommes de terres. 

Quel est la cave parfaite ?

La cave « parfaite » n’existe pas. Ou plus précisément, il faudrait plusieurs caves.

En effet, les conditions optimales pour du vin ne seront pas du tout les mêmes que pour des légumes ou du matériel informatique…

La cave à vin

Le vin a besoin de conditions bien particulières pour pouvoir se conserver longtemps. Si vous ne souhaitez pas retrouver vos meilleures bouteilles transformées en vinaigre, il va falloir répondre à des critères précis. 

Les vieilles caves dans les maisons anciennes ne sont pas forcément adaptées à vos bouteilles. Il est parfois préférable de s’équiper d’une cave à vin électrique, beaucoup moins couteuse et plus efficace que la plupart des caves naturelles.

Le taux humidité

Pour une cave à vin, le taux d’humidité devra être compris entre 70 à 80 %. Si votre cave est trop sèche, les bouchons en liège risque de s’assécher et rétrécir. Ils ne seront plus étanches et votre vin s’oxydera.

La température

Il ne faut surtout pas de trop forte amplitude thermique pour que le vin vieillisse bien. Des amplitude de quelques degrés ne sont pas gênantes.

Mais surtout, le vin déteste la chaleur. Sa température de conservation idéale est de 12° à 13°.

La lumière

Le vin, surtout le blanc, n’aime pas la lumière. Il faudra donc que votre cave soit dans l’obscurité la plus totale.

Les vibrations

Votre cave à vin sera en principe enterrée. Vous ne serez donc pas concerné par des ondes ou vibrations qui font vieillir prématurément le vin.

Les odeurs

Une problématique rarement prise en compte, les odeurs peuvent donner un très mauvais gout à votre vin. Votre cave doit donc être bien ventilée ! D’autre part, c’est une des raisons pour ne stocker que du vin, dans une cave à vin. En effet, si vous stocker des légumes, du bois ou des cartons, vu l’humidité et même si c’est bien ventilé, ils vont moisir et dégrader vos bouteilles.

Si vos bouteilles sont encapsulées avec un bouchon en plastique ou en métal, les odeurs ne pourront pas contaminer le vin et l’humidité n’aura pas d’importance. Le vin sera plus ou moins figé et veillera très lentement. Il est mieux protégé des agressions extérieures.

La cave à légumes

Depuis l’apparition du réfrigérateur, les caves ont petit à petit disparues de nos maisons neuves. Cette pièce étant pourtant indispensable pour conserver les légumes et les boissons fraiches. Si vous souhaitez réduire la taille de votre réfrigérateur, votre consommation énergétique et augmenter votre autonomie, la cave est parfaite.

Le taux humidité

Pour une conservation optimale des légumes, le taux d’humidité ne devra être dans l’idéal de 15 à 20 %. On voit tout de suite que ce taux est beaucoup plus faible que pour la conservation du vin. Il faudra donc choisir ou avoir plusieurs caves…

La température

Pour conserver des légumes, plus il fait froid, mieux c’est. Mais surtout, ne pas descendre en dessous de 0° et éviter les variations de températures sur l’année. Encore une fois, ces conditions sont peu compatibles avec le vin.

Quels légumes conserver dans une cave ?

Les légumes à bulbes, comme les oignons, échalottes, ails,… se conserveront très bien suspendus.

Les légumes racines comme les pommes de terre, les carottes, les naves, poireaux, fenouils, betteraves… seront plutôt stocker dans du sable, à l’abri de la lumière.

Les courges ne seront pas conserver dans une cave. Elles demandent de la chaleur (16 à 22°) et de la luminosité.

Les fruits comme les tomates, abricots, prunes… seront plutôt séchés ou conservés dans des bocaux stérilisés.

Il n’y a pas besoin de cave pour les noix qui se conserveront facilement dans une cagette sans condition particulières.

Comment construire une cave ?

Par définition, une cave est enterrée. Mais selon votre terrain et ce que vous souhaitez stocker, elle pourra être plus ou moins profonde.

Une cave solide et durable sera en béton armé et d’une profondeur de 190 à 220 cm.

Le sol de votre cave doit être en terre battue. Vous pouvez y ajouter des gravillons ou une couche de pouzzolane.

Gérer le taux d'humidité de votre cave ?

Le taux d’humidité parfait pour une cave dépend avant tout de ce que l’on souhaite stocker.

Si vous souhaitez simplement entreposer des affaires, des cartons ou des livres, le taux d’humidité ne devra pas dépasser 50 à 60 %.

La ventilation de votre cave est obligatoire. Si vous chercher à obtenir un taux d’humidité précis, une ventilation mécanique contrôlée sera donc nécessaire. En effet, de simple trous qui donnent sur l’extérieur avec des grilles suffiront à maintenir une cave relativement saine mais seront inadaptés pour stocker du vin ou des denrées alimentaires fraiches.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Ici, on construit et rénove

ÉCO-RESPONSABLE

On vous garantit

Vous souhaitez échanger en direct avec nous ? Avec plaisir !
Toutes les demandes sont traitées en moins de 30 minutes !