fbpx

11 ANS D’EXPÉRIENCE EN ÉCO-CONSTRUCTION

Construire l’autonomie de demain

Tél : 04 43 36 18 24 – 06 72 43 35 08

 

 

Sommaire

L'isolation en laine de bois

Qu'est-ce que la laine de bois ?

L’isolation en laine de bois est aujourd’hui enfin reconnue et utilisée massivement. Elle est encore loin derrière les isolants pétrochimiques mais les mentalités progressent. Elle est de loin l’isolant écologique le plus utilisé.

La laine de bois est considérée comme un isolant biosourcé majeure.

Elle peut se présenter sous forme de vrac, de panneaux souples, semi-rigide et rigide. Elle a une fonction et des caractéristiques différentes selon son aspect et sa densité.

La laine de bois est évidemment issus d’arbres. On utilise le plus souvent des chutes de coupes de forêts ou de scieries pour fabriquer la laine. Le bois est d’abord déchiqueté puis étuvé. L’eau chaude sous pression permet de défibré la matière. Les fibres seront ensuite lavés et pressés en y ajoutant de 20 à 25 % de fibres synthétiques (polyester) ou plus rarement, des fibres naturels (lin ou chanvre). Le tout est ensuite séché à 200°.

Une fois ces opérations terminées on obtient une matière première qui peut être en partie ou totalement recyclable, selon les fabricants. 

La fibre de bois est considérée comme un matériaux totalement écologique. C’est souvent faux puisqu’elle demande beaucoup d’énergie pour sa fabrication. Mais elle est en général issus de forêts gérées durablement.

Le bois utilisé comme isolant a la propriété de fixer le CO². Il participe donc à la préservation de l’environnement.

Les caractéristiques et performances de la laine de bois ?

La laine ou fibre de bois est un excellent isolant, hiver comme été bien que sa résistance thermique soit inférieure à celle des isolants issus de la pétrochimie.

La laine de bois a coefficient de conductivité thermique de 0,038 W/mK.

Elle est donc très efficace comme isolant en hiver toujours, selon sa densité. 

En été, elle a la particularité de posséder un fort déphasage. Pour une épaisseur de 40 cm, en comble, la chaleur en été sera bloquée par le déphasage de la laine. Vous profiterez donc d’un confort appréciable toute l’année.

Au point de vue phonique, la laine de bois a également de très bonnes caractéristiques. Selon son épaisseur et sa densité, elle absorbera les bruits d’impacts ou les bruits aériens. Pour une recherche de performance acoustique, il est donc intéressant d’installer des panneaux de densités différentes en sandwich.

Enfin, un panneau de fibre bois à un coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d’eau (μ) de 5. Le panneau laissera donc l’eau traverser 5 fois plus difficilement que l’air. La laine de bois en vrac à un μ de 1, ce qui est excellent.

Le comportement au feu de la laine de bois n’est satisfaisant. Il est donc recommandé de ne pas l’installer à proximité des sources de chaleur. La laine de roche est sur ce point tout indiquée.

Sur ce tableau, vous trouverez les épaisseurs d’isolants de laine de bois à installer selon le type d’isolation :

Isolation Epaisseur R (m².K/W)*
 
Combles 35 cm 7.4 +
Perdus** 40 cm 8.4 ++
  45 cm 9.5 +++
 
Rampants 24 cm 6.6 +
 
Toiture 24 cm 6 +
Sarking 28 cm 7 ++
  36 cm 9 +++
 
Murs 14.5 cm 3.8 +
16 cm 4.4 ++
 
Murs 16 cm 4 ++
ITE 20 cm 5 +++


Isolant laine de bois ou laine de verre ?

Laine bois Steico 200 mmLaine verre 200 mm
Energie grise : 161 kWh/m3Energie grise : 250 kWh/m3
Résistance thermique = 5.25Résistance thermique = 5,26
Capacité thermique massique c = 2100 J/(kg*KCapacité thermique massique c = 1030 J/(kg*K

A densité égale, la laine de verre isole un peu mieux en hiver que la laine de bois. Mais il suffit d’augmenter un peu l’épaisseur de la laine de bois pour être aussi efficace en période froide et beaucoup plus en période chaude. En effet, la capacité massique de la laine de bois lui confère un meilleur comportement en été.


La laine de bois nécessite beaucoup moins d’énergies grises que la laine de verre. Mais de ce point de vue, il existe d’autre isolant beaucoup plus écologique comme la laine de mouton, de chanvre ou de lin qui ont une énergie grise autour de 50 kWh/m3.

Quel tassement pour la laine de bois ?

Le tassement de la laine de bois est directement lié à sa densité. Comme toute les laines, cela peut être son point faible. 

On considère qu’une laine de bois en vrac se tassera de 10% de son épaisseur dans le temps. Il faudra donc prévoir le surplus d’isolant en conséquence.

Pour l’isolation des murs, on installera une lisse intermédiaire au-delà de 2,5M mais il n’y a pas de règle aussi simple. C’est le rapport entre résistance thermique, déphasage, densité de l’isolant et hauteur mis en œuvre qui permettra de définir le comportement de la laine.

 

Un frein-vapeur est-t-il obligatoire pour la laine de bois ?

En premier lieu, un frein-vapeur laisse migrer la vapeur d’eau à travers l’isolant contrairement au pare-vapeur qui stoppe le passage de l’air humide. La laine de bois supportant le passage de l’humidité sans se dégrader (contrairement à d’autres isolants), le frein-vapeur est plus adapté.

Ensuite, la pose d’un film qui régule le transfert d’humidité et qui ne laisse pas passer l’air est indispensable si l’on recherche un minimum de performances et de durabilité de l’isolant.

Un frein-vapeur vous garantit une bonne étanchéité à l’air !

Il faut savoir qu’un isolant sans étanchéité à l’air, c’est comme un pull en laine lors de grand vent. Il laissera passer l’air et donc le froid. 

Enfin, le par vapeur, en régulant l’hydrométrie, participe à l’isolation puisque l’eau étant conductrice, si votre isolant est humide, il n’assurera plus son rôle protecteur.

Pose de laine de bois Auvergne

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Ici, on construit et rénove

ÉCO-RESPONSABLE

On vous garantit

Vous souhaitez échanger en direct avec nous ? Avec plaisir !
Toutes les demandes sont traitées en moins de 30 minutes !